foot

“Goutte à goutte, on emplit la cuve.” Visiblement, Alessio Cerci n’est pas un adepte de ce proverbe.

Recruté cet été en provenance du Torino pour 16 millions d’euros, l’international italien ne s’imagine pas faire de vieux os du côté de l’Atlético de Madrid. En cause, son temps de jeu famélique : “Nous verrons ce qu’il se passe en janvier. Tout dépend de ce que je joue avec l’Atlético. Je n’aime pas le banc.” Dans les faits, l’ailier transalpin n’a joué que quatre petits bouts de matchs en Liga. Son seul but, il l’a inscrit en Ligue des champions face aux Suédois de Malmö. Une situation qu’il a du mal à encaisser après avoir été “protagoniste durant plusieurs années à Turin”, a-t-il expliqué au micro de la Rai après la rencontre de la sélection italienne face à l’Albanie.

Même si l’Atlético n’est pas vendeur, l’Inter, Arsenal et Manchester United se seraient renseignés à son sujet. Cerci, lui, devrait plutôt causer de tout ça avec Joshua Guilavogui.


Réagissez à cet article

No Comments

Leave a Comment

More in Football, sport, Sport
Conte : “ils ont tous échoué avec Balotelli”

Mario Balotelli est peut être le joueur le plus fou...

Saison 2015 – Grosjean fait confiance à Lotus pour tenter de revenir au premier plan

Le pilote français a annoncé, ce mercredi, qu’il continuerait chez...

Coupe Davis: Federer ne s’est pas entraîné

Le Suisse Roger Federer, touché au dos, ne s'est pas...

Basket – NBA Bryant, enfin une belle soirée

Les Los Angeles Lakers ont gagné, à Atlanta (114-109) mardi...

De la Boxe pour promouvoir le sport haïtien

Lancement ce mercredi de la soirée de boxe, baptisée «...

Close