kobe

Les Los Angeles Lakers ont gagné, à Atlanta (114-109) mardi soir, et leur joueur star Kobe Bryant est devenu le quatrième à atteindre les 32 000 points dans l’histoire de la NBA. Les New York Knicks se sont eux inclinés à Milwaukee (113-117).Il était temps mais, mardi soir à Atlanta, la star des Lakers, Kobe Bryant, a enfin eu droit à une soirée sans tâche du début à la fin. D’abord parce qu’il a rejoint un club très fermé, devenant le quatrième joueur de l’histoire à franchir les 32 000 points marqués en NBA (en totalisant 32 001 après le match), comme Michael Jordan (32 292), Karl Malone (36 928) et Kareem Abdul-Jabbar (38 387) avant lui. Ensuite parce que son équipe a obtenu sa deuxième victoire de la saison (9 défaites), sur le parquet des Atlanta Hawks (114-109). Et pour une fois, Kobe n’a pas eu besoin d’arroser le panier puisqu’il a inscrit ses 28 points en seulement 18 tirs (10 réussis). Carlos Boozer (20 pts ; 10 rebonds) et Jordan Hill (28 pts ; 10 rbds) ont apporté aussi une belle contribution.C’est la différence entre les rebonds pris par les New York Knicks et ceux captés par les Milwaukee Bucks, vainqueurs 117-113. Les Knicks n’en ont pris que 28 (44 pour Milwaukee) au total. Et sur les 34 rebonds défensifs possibles, New York ne s’est emparé que de la moitié (17). La défaite de quatre points apparaît même comme un moindre mal pour l’équipe de Carmelo Anthony (26 pts, 6 rebonds, 5 passes), qui a été mené de 26 unités pendant le match.Ce n’est pas parce que les Dallas Mavericks ne jouaient pas mardi soir que leur propriétaire n’a pas le droit de faire parler d’eux. Lors d’une émission radio, Mark Cuban n’a pas hésité à s’en prendre à la franchise de Los Angeles, vainqueur mardi mais en grosse difficulté cette saison (2 v.-9 d.), en déclarant qu’il «espère que les Lakers vont craindre pour toujours !». Il avait déjà eu un commentaire similaire juste avant l’ouverture de la saison 2012-2013, où Dwight Howard avait rejoint les Lakers.Rudy Gobert a été très utile lors de la victoire du Utah Jazz contre Oklahoma City (98-81). Le pivot français a fini avec le meilleur différentiel de points de tous les joueurs de la rencontre (+ 23). Il a joué 16’23, marquant 6 points (2/2), prenant 5 rebonds et réalisant une interception.

 

Alexis Ajinça, titulaire pour la deuxième fois de suite (Omer Asik, toujours forfait touché au dos), a joué 19’33 lors de la victoire des New Orleans Pelicans chez les Sacramento Kings (106-100). Il a inscrit 5 points (2/2), ajoutant 5 rebonds mais s’est, comme souvent, retrouvé en difficulté avec beaucoup de fautes en peu de temps (4 ce mardi).


Réagissez à cet article

No Comments

Leave a Comment

More in NBA, Sport
De la Boxe pour promouvoir le sport haïtien

Lancement ce mercredi de la soirée de boxe, baptisée «...

Depuis son arrivée au Barça, Neymar a pris 4,5 kg de muscles

LE SCAN SPORT - Le Brésilien, qui a transformé son...

Tennis – ATP – BNPPM Raonic et les toilettes

Après sa victoire contre David Goffin, Milos Raonic est revenu sur son...

NBA – Déjà dans le rythme, Parker met le champion sur les rails

Les San Antonio Spurs, champions NBA en titre, ont débuté...

NBA – Kobe Bryant et Dwight Howard se chauffent d’entrée

Kobe Bryant et Dwight Howard ont failli en venir aux...

Close